Corps Consulaire de la Province de Liège
Accès membre

Les relations consulaires entre les Pays-Bas et Liège de 1845 à 2012

Quelques données pour servir à l'histoire des relations consulaires entre les Pays-Bas et Liège de 1845 à 2012.

Liste des Consuls (de carrière ou honoraires, Généraux ou non, avec ou sans Vice-consul) qui ont été en poste à Liège depuis 167 ans :

1. De 1845 à 1870 : Monsieur Charles A.C. de ROSSIUS-ORBAN, Consul (voir la note ci-dessous).

2. De 1872 à 1903 : Monsieur Joseph FAYN, Consul (né le 13 juin 1837, de nationalité belge).

3. De 1903 à 1914 : Monsieur Charles REGOUT, Consul (le premier de nationalité néerlandaise).

3 bis et 4 bis. De 1913 à 1914 : Monsieur Arthur DELPIEDSENTE, Vice-consul de nationalité belge (né le 6 septembre 1872).

4. De 1914 à 1922 : Monsieur Ernest G.V. OUDENNE, Consul (de nationalité belge), Vice-Président du « Cercle consulaire de Liège » en 1919. Décédé en 1922.

4 ter. De 1914 à 1918 puis de 1919 à 1920 : Monsieur Laurent G.G. DUA, Vice-consul de nationalité belge né le 11 mars 1882.

5. De 1923 à 1925 : Monsieur Georges L. van der MAESEN de SOMBREFFE, Consul.

6. De 1926 à 1934 : Monsieur Marius H. HOFSTEDE van SON, Consul (de nationalité néerlandaise né le 26 juin 1898 et décédé en fonction à Liège le 4 septembre 1934).

6 bis. De 1927 à 1930 : Monsieur Jean-Marie H.D.N. PHILIPPENS, Vice-consul de nationalité belge 

7. De 1935 à 1956 (?) : Monsieur Louis M.H.J. LHOËST, Consul (de nationalité néerlandaise décédé le 19 Janvier 1956).

7 bis. En 1956 : Monsieur G.P. KEUKENS, Chancelier faisant fonction de consul.

8. De 1956 à 1960 : Monsieur V.R. LOS (van AARLANDERVER ?) Consul puis en 1959 Consul Général de carrière.

8 bis. De 1959 à 1966 : Monsieur Joseph ZWALF, Vice-consul puis Consul de carrière.

9. De 1961 à 1967 (?) : Monsieur Jacques de THOUARS, Consul Général.

9 bis. Avant 1973 (?) : Monsieur R. KRUTH, Consul ad interim.

10. De 1968 à 1969 : Monsieur L.B. van STRATEN, Consul Général de carrière.

11. De 1969 à 1972 (?) : Monsieur Hendrik MENKE, Consul général de carrière.

11 bis et 12 bis. De 1969 à 1973 : Monsieur Karel L.J. KOCH Consul de carrière.

12. De 1972 à 1975 : Monsieur Mathias G.J.M. JANSSEN, Consul Général de carrière.

13. De 1976 à 1980 (?) : Monsieur le Baron Robert van der FELTZ, Consul Général de carrière.

14. De 1981 à 1985 (?) : Monsieur August DONCKER van HEEL, Consul Général de carrière.

14 bis. De 1985 à 1986 (?) : Monsieur Charles van GINKEL, Vice Consul de carrière.

De mai 1986 à janvier 1989 : Consulat général fermé.

15. De janvier 1989 à janvier 2012 : Monsieur Peter M.H.M. van ETTRO, Consul Général honoraire.

15 bis. Jusque fin 2006 : Mme Martine CHRISTIAENS, Secrétaire de direction chez M.C.B., collaboratrice personnelle du Consul Général.

15 ter et 15 quater. De 1989 à 2008 : Mmes Juliette VANDENBORNE, puis Corinne DE WINTER, employées consulaires.

16. Depuis le 9 janvier 2012, Monsieur Bernard PIETTE est devenu Consul Général honoraire (nomination par S.M. la Reine Beatrix des Pays-Bas et exequatur signé par S.M. Albert II Roi des Belges) du Royaume des Pays-Bas dans les Provinces de Liège, de Namur et du Luxembourg.

Le premier Consul des Pays-Bas à Liège (de 1845 à 1870) présida treize ans (de 1855 à 1868) le Conseil Provincial !

Charles Abeilard Conscrit de ROSSIUS-ORBAN (né « de ROSSIUS d'HUMAIN » mais qui obtint de porter comme second nom celui de son épouse Jeanne ORBAN) est né en 1799 dans une famille noble. Cet industriel était domicilié à Liège où il fut élu membre libéral du Conseil provincial à sept reprises : en 1844, 1848, 1852, 1856, 1860, 1864 et 1868. Il fut, du 1er juillet 1851 au 3 jJuillet 1855, le Vice-président du premier Président (pendant 19 ans : du 6 octobre 1836 au 3 juillet 1855) du Conseil Provincial de Liège, le banquier libéral Gérard Nagelmackers. Il lui succéda et pendant près de 13 ans (du 3 juillet 1855 au 7 juin 1868), il fut dans l'ordre des préséances protocolaires la deuxième personnalité de la Province de Liège puisque Charles de Rossius-Orban en présida durant tout ce temps le Conseil.

La Province occupa, en 1853 au Palais, l'aile néo-gothique qui venait d'être reconstruite sous la direction de l'architecte provincial Jean-Charles Delsaux et où, après Ernest Loumaye (président de 1898 à 1914) et Georges Remy (président de 1953 à 1966 et en 1967-1968), M. de Rossius-Orban est le troisième parmi ceux qui occupèrent le plus longtemps le fauteuil de la célèbre tribune de style baroque bavarois de la salle du Conseil. A son époque le suffrage était censitaire : avant 1848 la Province de Liège comptait 4.683 électeurs dont pour la Ville 895 et après la loi du 12 mars 1848, ces nombres passèrent jusqu'en 1871 à 8.139 et 2.628 électeurs (tous masculins) soit environ 2% d'une population en rapide croissance démographique puisque la Province de Liège évolua entre 1830 et 1900 de 370.000 à 826.000 habitants (environ un million depuis le début des années 1970). Les 50 conseillers provinciaux liégeois de 1836 devinrent 63 en 1860.

Naturaliste et membre de la Société Royale d'Horticulture de Liège (S.R.H.Lg,), C.A.C. de Rossius Orban présida aussi la Société Libre d'Émulation. Il fut inhumé au Cimetière de Sainte-Walburge à Liège. Son épouse Jeanne Orban (1806-1879) lui donna huit enfants, Charles (1828-1897), Jenny, Fernand-Henri (qui vécut de 1831 à 1885 et fut élu membre de la Chambre des Représentants en 1866, restant député jusqu'en 1882), Céline (1834-98), Caroline (1837), Caroline (1838-1896), Marie et Berthe (1843-1919, épouse Halbart). La seconde Caroline épousa le 6 mai 1861 Oscar Lamarche né à Ougrée le 8 décembre 1836, décédé à Hamoir le 7 novembre 1902. Président de la SRHLg, celui-ci fut administrateur du Comptoir d'Escompte àLiège, depuis 1863 jusqu'à sa mort et fut aussi administrateur de la Fabrique de fer d'Ougrée puis de la s.a. Ougrée-Marihaye qui lui succéda en 1900 (et qui fut incorporée au groupe Cockerill en 1955). La Fabrique de Fer à l'initiative des Lamarche avait aussi acquis le charbonnage des Six Bonniers qui l'approvisionnait.

Charles de Rossius-Orban premier consul du Royaume de Hollande à Liège exerça pendant plus d'un quart de siècle (1845-1872) cette fonction qui était particulièrement délicate après les affrontements des journées de septembre 1830 et les tensions avant de parvenir à la paix (la reconnaissance de l'indépendance de la Belgique par Guillaume Ier date de 1838 et précède de deux ans l'abdication du roi en faveur de son fils Guillaume II qui ouvrit une ère de libéralisation) alors que restaient vivantes les sympathies orangistes de milieux industriels séduits par le pragmatisme de ceux qui installèrent Cockerill à Seraing, fondèrent l'Université (les W du plafond de la salle académique n'évoquent pas la Wallonie mais Guillaume d'Orange-Nassau, Guillaume s'écrivant Wilhelm chez nos voisins du Nord), le Conservatoire (où entra alors César Franck) et aussi l'Ecole normale publique de formation des enseignants (ce qui déplaisait aux cléricaux dogmatiques mais qui par contre était encouragé par les milieux maçonniques).

Peter M.H.M. van ETTRO, le XVème Consul (cette fois Général honoraire) du Royaume des Pays-Bas dans les Pprovinces de Liège, de Namur et du Luxembourg.

 

Peter van Ettro a été nommé le 30 septembre 1988 par la Reine Beatrix des Pays-Bas et a reçu l'exequatur de Baudouin, Roi des Belges, le 30 janvier 1989.

Voici ce qu'en février 2009, le Consul du Royaume de Norvège Didier Bronne, comme son prédécesseur chef d'entreprise (en ce qui le concerne de la société Etilux) ainsi que Secrétaire Général (et en outre trésorier) du Corps consulaire de la Province de Liège déclarait pour honorer lors d'une réunion consulaire au Théâtre de l'Étuve les vingt ans de « bons et loyaux services » de Peter van Ettro tant à l'égard des Néerlandais que du Pays de Liège, en bénéficiant de soutiens concrets aussi bien ceux de la Province que de la Ville et de l'Université de Liège sans oublier ceux de la région de langue allemande et bien sûr de notre Corps consulaire.

« Le 30 janvier 1989, un événement important se produisit pour le Corps consulaire de la Province de Liège.

Notre réunion d'aujourd'hui est celle la plus proche de sa date anniversaire et nous souhaitons donc commémorer l'exequatur accordé à un Consul Général Honoraire des Pays-Bas à Liège en remplacement des Consuls Généraux et Consuls de carrière que nos voisins du Nord nous avaient jusqu'à cette date envoyés.

Cet anniversaire est le vingtième et comme on n'a pas tous les jours 20 ans, cela vaut la peine de vous dire qui assume cette fonction et pourquoi nous l'apprécions.

C'est en mai 1940 pendant l'invasion du Benelux par les armées nazies que naquit à Eindhoven Peter van Ettro. Personne ne remarqua alors que ce bébé qui n'allait pas rester longtemps petit, était marqué d'un premier signe qui le prédestinait à devenir liégeois puisque sa maman avait le nom de famille néerlandais, le plus liégeois : elle s'appelait Mevrouw Reynders ! Et quand Peter eut treize ans, son papa et trois autres messieurs d'Eindhoven et de Deurne partirent de Valkenswaard vers Montegnée pour y établir une filiale de leur firme néerlandaise MCB (qui se traduit imparfaitement par Compagnie Métallurgique du Brabant).

Il y avait deux employés et deux ouvriers. Les Hollandais voulaient être prudents car Cockerill, Ougrée-Marihaye, Espérance-Longdoz, Cuivre et Zinc, Phénix-Works, la Vieille Montagne, Prayon-Trooz, Bailly-Mathot, la FN et la FN Moteur, les ACEC de Herstal, la Fonderie Magotteaux, les Pieux Franki et quelques autres entreprises liégeoises les impressionnaient beaucoup.

Peter eut une première fois vingt ans (d'âge et non de fonctions) quand en 1960, MCB déménagea vers Ans avec un personnel toujours paritaire : quinze employés et quinze ouvriers, 15-15 comme au tennis.

Peter sortit, après quatre ans d'études post-secondaires diplômé Ingénieur de l'Ecole Technique Supérieure d'Eindhoven. Il se perfectionna pendant deux semestres, un aux Pays-Bas, l'autre en Allemagne et il effectua divers stages en France et en Angleterre.

Vingt ans c'était aussi l'âge qu'avait Birgit Broekhuijse quand elle épousa Peter de deux ans son aîné et auquel elle donna entre 1963 et 1970, d'abord trois filles Marjolein, Ella et Olga puis un garçon qui reçut le prénom de son père.

De juillet 1963 à fin décembre 2006, Peter travailla 43 ans chez MCB : 10 ans à Eindhoven et 33 dans l'agglomération liégeoise. Vendeur pendant sept ans, il devint fondé de pouvoirs en 1970 et directeur-adjoint en 1971. C'est à 33 ans, en juillet 1973 qu'il fut nommé Directeur de la CMB en Belgique et qu'il vint s'installer avec son épouse et leurs quatre enfants Voie de Liège à Embourg.

Cinq ans plus tard, en 1978, le capital initial de la SPRL fut porté d'un à deux millions de francs belges avant transformation de MCB Belgique en société anonyme au capital de départ de 62 millions de francs et dont Peter van Ettro fut nommé Administrateur délégué.

De 1980 à 1982, il fit construire un nouveau complexe de bureaux et de magasins d'une superficie au départ d'environ 7.000 mètres carrés Rue Jean-Louis Defrêne, à Awans. En 1988, les halls d'entreposage furent agrandis de quelque 3.000 mètres carrés et la surface des bureaux fut doublée. Fin 1989, le capital fut augmenté de 50 millions supplémentaires. En mai 1992, un holding MCB fut créé aux Pays-Bas. Il est constitué de sept sociétés en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

Début 2009 MCB emploie (et ce nombre n'est pas en augmentation – au contraire - depuis le départ à la retraite de Peter van Ettro en décembre 2006) 112 personnes dont 33 ouvriers parmi lesquels 12 chauffeurs, 75 employés dont 13 représentants commerciaux. Fin 2007 le chiffre d'affaires était de 145 millions d'euros et 12.000 produits étaient directement accessibles grâce à douze camions et semi-remorques. On stocke 15.000 tonnes dans 28 mille mètres carrés d'entrepôts, les bureaux se contentant de 2.000 mètres carrés. Cette incontestable réussite professionnelle amena Peter van Ettro à participer à de très nombreuses associations professionnelles mais aussi à représenter les Pays-Bas dans les provinces de Liège et du Luxembourg ainsi que de Namur où il fut suppléé douze ans (1996-2008) par le Baron Guy del Marmol mais où l'Ambassade le chargea de reprendre pendant quatre ans un flambeau à transmettre à son successeur.

Son exequatur date officiellement du 30 janvier 1989 même si depuis le départ du Consul général de carrière August Donckeer van Heel, en mai 1986, il fut amené à tenter de faciliter les démarches de ses compatriotes néerlandais. Il implanta (jusqu'au moment de sa pension) le Consulat général honoraire au sein même de son entreprise à Awans avant de le rapatrier chez lui à Embourg en passant par les bureaux d'une société suédoise partie sous d'autres cieux : les ascenseurs Köne.

Peter van Ettro devint membre du bureau de notre Corps consulaire provincial, fut notre délégué à Bruxelles en devenant administrateur de la Belgian Consular Union (la BCU) et surtout en prenant en charge pendant de nombreuses années avec le concours de son efficace et souriante collaboratrice Martine Christiaens, le Secrétariat général du Corps consulaire de notre Province de Liège.

Des considérations techniques amenant un recentralisation à Bruxelles des tâches administratives et la diminution ou la suppression du concours apporté à certains consuls par un secrétariat consulaire montrent qu'il va falloir s'orienter davantage vers une perspective d'encouragement des efforts économiques, sociaux, culturels et parfois exceptionnels nécessités par l'exercice actuel de fonctions consulaires. Peter van Ettro en a donné l'exemple lors d'un énorme incendie survenu à l'ouest des Pays-Bas à Volendam. Dans la nuit du nouvel an 2001, il y eut neuf morts et 184 blessés dont plusieurs très gravement. Certains blessés furent transférés au CHU liégeois et Peter van Ettro s'occupa dans un premier temps des familles venues auprès des victimes de ce drame. Il servit de traducteur, s'occupa après le retour de certaines familles aux Pays-Bas de les tenir informées de l'évolution de la santé de leurs proches et il invita même des parents de victimes à venir manger à son domicile privé.

Fait chevalier, puis officier et enfin commandeur de l'Ordre de la Couronne en Belgique et devenu Chevalier de l'Ordre d'Orange-Nassau aux Pays-Bas, ce féru d'équitation, de natation, de voile et de chasse pourra encore rendre beaucoup de services aux Pays-Bas comme aux provinces wallonnes dont il s'est activement occupé. Sa générosité, sa convivialité nous ont séduits et nous comptons bien qu'il restera malgré les charmes du Duché de Bretagne attaché principalement aux Principautés épiscopale et abbatiale de Liège et de Stavelot Malmédy qu'il n'a pas voulu quitter lors de son départ de MCB.

Merci en tout cas Peter de ce que tu as fait pendant vingt ans et que tu continueras à faire pour notre Corps consulaire. »

Les Chambres d'Industrie et de Commerce de Liège puis de Maastricht et, à présent, la coordination de la logistique des transports multimodaux en Wallonie. Who is Who ? CV du nouveau Consul Général honoraire des Pays-Bas à Liège : Bernard Piette


Bernard Piette né le 25 novembre 1967 est marié (et le nom de jeune fille de son épouse semble indiquer une prédestination à l'égard des nouvelles fonctions de son mari puisqu'il s'agissait d'une demoiselle WILLEM). Ils ont deux enfants et ils souhaitent conserver privées leurs coordonnées personnelles. Nous synthétisons donc les « têtes de chapitres » de son CV professionnel.

Coordonnées professionnelles (et consulaires)

Bernard PIETTE, Manager Logistics in Wallonia, Complexe Arrobas 11-13 Parc Artisanal 4671-Blégny-Barchon (tél. +32 4 387 88 26 et 76 - fax +32 4 387 87 39 - mobile +32 495 29 94 46 - courriel : bpi@logisticsinwallonia.be) ; reçoit comme Consul Général sur rendez-vous. Assistante du directeur de Logistics in Wallonia : Laurence Hennico (tél. +32 4 387 88 26 - lhe@logisticsinwallonia.be)

Etudes (des plus récentes aux plus anciennes)

-Diplôme d'Aptitude Pédagogique obtenu à l'Institut de Promotion Sociale Saint Laurent à Liège le 30 juin 1996 ;

-Graduat en Communication obtenu avec distinction à l'Institut Supérieur des Sciences de l'Information et des Sciences Sociales (ISIS) de Liège, le 27 juin 1991 ;

-Secrétariat langues modernes obtenu à l'Ecole Communale Supérieure de Secrétariat, d'Administration et de Commerce (ECSSAC) de Liège le 23 juin 1988 ;

-Une année de candidature en Philologie Germanique, ULg (1985-1986) ;

-Etudes secondaires latin-langues au Collège Notre Dame et Saint Lambert de Herstal terminées le 22 juin 1985.

Expérience professionnelle d'aujourd'hui à hier

Directeur de Logistics in Wallonia, pôle de compétitivité et cluster transport et logistique en Région wallonne depuis le 1er mai 2007 :

-Directeur d’un des cinq Pôles de Compétitivité wallons mis en place dans le cadre du Plan Marshall ;

-Etablissement de la stratégie de mise en réseau et d’innovation pour le secteur transport et logistique wallon ;

-Réalisation de partenariats avec les principaux acteurs sectoriels et professionnels ;

-Contacts permanents avec les Cabinets Ministériels compétents ;

-Organisation de nombreuses manifestations ;

-Organisation d’actions de promotion à l’étranger (missions économiques, salons et colloques internationaux) ;

-Participation à divers groupes de concertation (Forum National des Douanes…) ;

-Contacts avec de nombreuses entreprises actives dans le secteur.